25% CBD dans les fleurs ? FAUX !


25% CBD dans les fleurs ? FAUX !

Vous êtes de plus en plus nombreux à rechercher des CBD fleurs avec un pourcentage de 15-25% ... Vous devez avoir reçu, c'est certain, une réponse négative de notre part.

Mais à côté de cela, vous devez voir un bon nombre de commerçants ou de boutiques en ligne vous les proposer. Mais alors pourquoi, nous qui travaillons très étroitement avec les producteurs CBD partout en Europe, ne pouvons pas les mettre à votre disposition?

Vous connaissez l'expression "trop beau pour être vrai"?. Entre le mensonge pour obtenir des parts de marché et la vente carrément dangereuse pour la santé, nous avons décidé de vous dévoiler ce mystère qui règne dans le monde de CBD depuis un peu trop longtemps.

Un petit point rapide sur le ratio THC/ CBD afin de vous permettre de comprendre un peu la génétique des plantes avec taux de CBD élevé et taux de THC bas.

En moyenne, le niveau de CBD dans une fleur de cannabis appelée "-0,2%" se situe entre 3 et 8% (grand maximum), 4% (1:20), dans certains cas 6% (1:30). Le taux peut atteindre 8 % (1:40) lorsqu'il s'agit d'une génétique et d'une culture en intérieur sélectionnées et particulièrement réussies. Pas de chance, la plupart des nouveaux acteurs de ce marché connaissent très peu la génétique CBD (beaucoup plus volatile, fragile, instable, dégénérative... en bref) et/ou sont eux-mêmes arnaqués par des vendeurs de clones qui, n'hésitent pas à annoncer des ratios absurdes que la plante n'atteint finalement jamais.

Qu'en est-il des pourcentages et du ratio CBD / THC avancés par les producteurs, les distributeurs et les revendeurs ? Pourquoi y a-t-il de telles différences de pourcentages ?

Dès que nous connaissons le rapport potentiel de la fleur sous contrôle à son stade -1% THC, nous pouvons facilement voir ce qui se passe ensuite. Le taux légal de THC admis par les pays de l'Union européenne est de -0,2 % ou 0,19 % maximum. Il faut ensuite tenir compte de la variable "plante". Expliquons-nous : pour protéger votre sécurité, les fleurs de l'Union européenne ont tendance à se situer autour de 0,15% de plus que 0,19% comme c'était le cas à l'époque. Pourquoi ? Eh bien, tout d'abord parce qu'il y a cette fameuse variable "plante" dont il faut tenir compte. Par exemple, une analyse qui affecte 0,19% est susceptible d'atteindre 0,22% ... Fatal pour le revendeur ou pour le client. 0,22% est considéré comme une drogue, point final.

Ensuite, comme le dit notre avocat, l'analyse peut se faire n'importe comment. En apportant une fleur à un taux de 0,11 à 0,15%, nous supprimons toute probabilité, pour votre sécurité, d'avoir des analyses qui iront au-delà. Déjà à ce stade de l'article, vous voyez le tourbillon pointer. Une fleur de 1:40 par exemple (ce qui est exceptionnel) dans sa version à 0,15% n'aura que 6% de CBD(0,15 * 30). Et oui, vous commencez à voir l'anguille ?

Si vous voyez des fleurs incroyables de -0,2% THC à des taux de folie dépassant 3 à 8 %. Alors 3 hypothèses sont possibles :

1. Les analyses fournies par des laboratoires indépendants sont truquées.

Tout d'abord et le plus simple est de falsifier les analyses, tout utilisateur de Photoshop en est capable plus ou moins sans défaut... Bon passons car aujourd'hui, par exemple, le laboratoire qui fait nos analyses garde une version accessible à tous dans le nuage en scannant le code QR. Une analyse sans code QR est une analyse potentiellement falsifiée. Vous vous faites donc simplement arnaquer et vous pouvez les poursuivre en justice. La falsification de documents officiels de laboratoire est une infraction pénale.

Dans ce cas précis, vous êtes victime d'une tromperie. Vous trouverez toujours des commerçants arguant d'une manière ou d'une autre que "oui", leur variété est de -0,2% et plus de 6% cbd. Que les phénotypes progressent, que ce sont les autres entreprises qui sont en retard et qu'il faut se mettre à la page ... Ou alors vous sortirez de discours absurdes sur le thème "c'est tout nouveau" etc ... etc ... N'y croyez pas ! Il n'y a pas de fleurs de -0,2% thc contenant plus de 6-8% cbd parfaitement naturelles et sans additifs. Mais passons maintenant à un procédé des plus laid.

Pour le deuxième aspect de cette escroquerie, il est facile pour le fournisseur de CBD pulvériser sa fleur de cannabis avec une solution soluble enrichie de cannabidiol ou simplement avec de la poudre de cristal de pure CBD. Ceci afin d'augmenter le niveau de CBD ce qui sera trouvé lors de l'analyse en laboratoire. Cependant ne rêvez pas, vous recevrez en tant que client, des fleurs sans vaporisation supplémentaire et donc sans le taux de CBD promis . Encore une fois : SCAM.

Si vous recevez des fleurs qui sont passées par ce processus, alors surveillez vos poumons car le cristal pur est dangereux pour eux. On peut donc supposer que cette solution de synthèse provient du marché Chinois pour la plupart des cas (car moins cher). Autrement dit, toxique et finalement sans aucune vertu dans la combustion. Vous n'achetez pas seulement un produit désastreux pour votre santé et CHER car forcément, ils n'hésitent pas à répercuter la valeur ajoutée de ces fleurs en termes de prix. Mais en plus, elles n'auront même pas autant d'effets qu'une fleur à 3% CBD que vous trouverez à un prix raisonnable. Vous êtes alors perdant de tous côtés.

OG Dieu le CBD des Dieux
2. Les fleurs que vous achetez contiennent plus de 0,2 % de THC, ce qui est illégal.

C'est une hypothèse sérieuse car elle signifierait que le produit contient plus de 0,2% de THC, ce qui est illégal et considéré comme une drogue. Ce qui est encore plus grave, c'est que le commerçant n'est pas le seul à prendre des risques. Vous aussi, en tant que clients, êtes soumis à la loi sur la consommation de stupéfiants (amende forfaitaire 200€, ça .fait cher la fleur à 15% CBD )

Certes, les fleurs -1% sont beaucoup plus savoureuses, beaucoup plus équilibrées, beaucoup plus parfumées et ont nécessairement des vertus plus intéressantes. Mais malheureusement, à l'heure actuelle, nous ne pouvons pas les vendre car c'est tout simplement illégal. Il n'y a donc aucun intérêt à le faire . Ce point n°2, nous permet de conclure sur une note intéressante.

Car en plus de prendre des risques ou d'être malhonnêtes, certains commerçants sont la plupart du temps ignorants. Ils ne connaissent tout simplement pas la plante. Certains disent qu'il y a au moins 20 génotypes qui dépassent les 20 %, parce que tous leurs catalogues sont composés de fleurs extrêmement hautes... FAUX. Les variétés haut de gamme, tournent plutôt autour de 12 à 16%. Il y a aussi beaucoup de variétés en Suisse avec 9 à 11%, c'est dire combien ces coups de marketing sont absurdes. Pourtant, ils existent et nous devons informer les gens afin de mettre fin à cette désinformation dans le commerce du CBD. Ces arnaqueurs, discréditent le marché et VOUS trompent, vous, leurs clients.

3. CBD + CBDA = 25

C'est une autre astuce pour vous faire croire que vous achetez des fleurs CBD à haut pourcentage.

Comme vous le savez déjà, le Cannabis Sativa (ou chanvre) contient de nombreuses molécules intéressantes (THC, CBD, CBG, CBN.....et bien d'autres). Il contient également leur précurseur acide :

THCA => THC

CBDA => CBD...et ainsi de suite

Il est essentiel de comprendre que le CBD et le CBDA sont deux molécules distinctes ayant des interactions et des effets différents. Et bien qu'il existe aujourd'hui de nombreuses informations et études sur les effets du CBD, ses interactions et ses avantages, il existe très peu d'informations sur le CBDA. Il reste encore beaucoup de recherches à faire avant que nous puissions avoir une vision claire des effets du CBDA.

Chez WEEDZY, nous avons décidé de ne pas mentionner le CBDA, ou de compter son pourcentage dans nos taux de CBD pour une raison simple et compréhensible : nous ne connaissons pas encore ses effets réels lorsque vous la consommez.

D'autres ont décidé de mélanger les deux molécules et de les faire tomber sous le "pourcentage total CBD" de leurs fleurs, donc oui, vous pouvez appeler cela du pur SCAM. Quand vous voulez acheter du CBD, vous n'achetez pas de CBDA, ces deux molécules sont différentes.

 

En conclusion, vous en savez maintenant plus sur ces astuces pour vous tromper, alors posez des questions, interrogez votre revendeur et gardez cela à l'esprit tout le temps :

Quand c'est trop beau pour être vrai... alors ce n'est pas vrai (simple, non ?)

 

Partager cet article